Description botanique

DESCRIPTION BOTANIQUE SOMMAIRE


Nom usuel : Le crocus à safran.

Nom latin : Crocus Sativus.


Crocus Sativus (du grec "Crocos" : safran et du latin "Sativus" : cultivé) signifie : safran cultivé. Tous les crocus ne sont pour autant pas des fleurs à safran. Le crocus Sativus, produisant le safran que sont ses longs pistils rouges est un crocus à végétation inversée : il fleurit en automne.
C’est une plante bulbeuse à caïeux. Il appartient à la famille des iridacées. C’est une liliacée à fleurs monocotylédones. Une angiosperme dont les graines ne sont pas viables. Sa culture dépend de l’intervention humaine.
La plante est composée d’un corme (bulbe), duquel montent les germes donnant les fleurs et les feuilles. Sa corolle est composée de 6 tépales violets (parfois blancs). Son pistil se termine par 3 stigmates rouges qui vont donner le safran.
On compte 3 étamines jaunes.

Reproduction

La reproduction du crocus à safran se fait par la multiplication naturelle des cormes en caïeux qui donneront naissance à de nouveaux bulbes et plus tard à de nouvelles plantes. L’intervention de l’homme est nécessaire car les bulbes doivent être arrachés au bout d’un temps, pour être triés et calibrés avant d’être replantés en laissant entre eux un espace minimum vital. Sans cette intervention, la masse de bulbes multipliés provoquerait un étouffement fatal.

Confusion

Le crocus, qui, je le rappelle, est une plante cultivée, ne se trouve pas à l’état sauvage. Il sera parfois surprenant de rencontrer de semblables fleurs mauves en sous-bois, mais prenez garde, ce sera certainement le colchique d’automne. On confond souvent cette dernière avec le crocus Sativus de par sa taille, sa forme et sa couleur. Le colchique d’automne est reconnaissable par la forme de ses pistils très différente. Le colchique contient un violent poison, la colchicine, néanmoins utilisé en pharmacie pour le traitement de la goutte.

Ne pas confondre avec le colchique d’automne ci-dessus


Le Crocus Sativus : 6 pétales, 3 étamines (jaunes), dessus du pistil : 3 stigmates (safran)

Bulbe déterré